Le yoga Iyengar

Le yoga Iyengar

En cette année 2018 nous fêterons le centenaire de la naissance de B.K.S Iyengar. Il a consacré sa vie à la pratique et à l’enseignement du yoga. Il en résulte un héritage, une méthode unique que nous transmettons avec pédagogie, dans la tradition de ce maître mondialement reconnu.

B.K.S Iyengar

Ce maître a consacré sa vie à la pratique, à la transmission et à l’élaboration d’une quantité d’ouvrages majeurs sur le yoga : Lumière sur le Yoga  en 1966, illustré de 600 photographies. La Voie de la paix intérieure, l’Arbre du yoga pour n’en citer que quelques-uns. Initié au yoga par son maître Krisnamacharya alors qu’il souffrait de la tuberculose. Après cette épreuve, il consacre sa vie à la science du yoga.

Sa fille Gita IYENGAR est une grande yogini et auteur de plusieurs livres tel que Yoga, joyau de la femme. Son fils Prashant IYENGAR a publié des ouvrages importants. Sa petite fille Abijata a honoré de sa présence la convention de yoga Iyengar en mai 2018 à Marseille. Tous poursuivent avec ferveur la transmission de leur père et grand père, au sein du RIMYI en Inde.

La méthode de Yoga IYENGAR©

Unique et aujourd’hui reconnue dans le monde entier. Basée sur des séquences de postures (asana) enseignées progressivement dans des cours de niveau ou des cours spécifiques.

Nous observons le juste placement du corps dans l’espace, les alignements des chaînes musculaires, des tendons et ligaments pour chaque posture.

Le professeur accompagne l’élève avec une grande précision, pour qu’il puisse s’ajuster, équilibrer son effort, tout en respectant son corps. Cela passe par l’observation attentive et bienveilante de chacun et des instructions précises.

B.K.S Iyengar a mis au point des supports pour adapter chaque posture si besoin. Nous utilisons parfois des matériaux comme les bolsters, les briques, les sangles et les bancs ou les chaises.

Les familles de postures de yoga

Les postures debout
Elles renforcent toutes les chaînes musculaires du corps et libèrent les articulations. Elles développent l’endurance et la respiration. Il en résulte plus de force, de confiance et de stabilité.

Les postures assises et avant
Défatiguantes, elles équilibrent la pression artérielle, efface les raideurs du bassin et éliminent la fatigue. Les étirements vers l’avant mènent au lâcher prise.

Les torsions
Idéales pour diminuer les maux de dos. Elles permettent aussi d’améliorer la digestion.

Les postures arrières
Elles renforcent la vitalité et assouplissent la colonne vertébrale. Idéales en cas de dépression saisonnière.

Les postures inversées
Essentielles à toute pratique, elle renforcent la vitalité, équilibrent et améliorent la concentration. Le sommeil est mieux régulé. « La posture sur la tête » (sirsasana) est enseignée dans notre école. Nous utilisons un support pour préserver la nuque dans « la posture sur les épaules » (sarvangasana) et dans halasana.

Le pranayama (exercices de respiration)

Autre versant de la pratique du yoga Iyengar, ouverture du regard à l’intériorisation, l’enseignement du pranayama est complémentaire à la pratique posturale. Essentiel, le pranayama permet d’équilibrer le corps-mental-psychisme. Aussi, il est un régulateur du système nerveux.  Bienfaisant, cela se ressent sur la qualité du sommeil qui s’améliore. Apaisante et régénérante, cette pratique améliore l’équilibre global (corps -esprit) de l’être humain.

Pour plus d’informations sur le yoga Iyengar, nous vous invitons à consulter le site de l’Association Française de Yoga Iyengar.

www.afyi.fr/postures


Karine Boutin, dans Salamba Sarvangasana, Urdhva Dhanurasana et Ardha Candrasana,… (Avril 2015)